Documents Articles Tous les articles Ici
Ici
Cours de ski à la Dent-de-Vaulion édition 2012 PDF Imprimer Email
TUESDAY, 24 JANUARY 2012 06:43
Durant les Relâches du lundi 27 février au vendredi 2 mars 2012, des monitrices et moniteurs apprendront à vos enfants, petits et grands, à skier ou à surfer sur les pistes de la Dent!

Offrez leur donc, une semaine inoubliable!

Renseignements et inscriptions:
Tél. 079 436 82 48

Visitez également le site www.dent-de-vaulion.ch.

 
Foire d’Automne et Bourse au Sonnailles 2010 PDF Imprimer Email

Vendredi 15 octobre 2010,  14h à 21h
(pas de bus navette ce jour là !)

Samedi 16 octobre 2010, 10h à 20h

Dimanche 17 octobre 2010, 10h à 17h

Troupeau des Places,  Le Pont à Bretonnières, samedi

Troupeau de la Breguettaz, Vaulion à Valeyres sous Rances et Mathod, dimanche

(Si les conditions climatiques le permettent, passage le samedi et dimanche en fin de matinée)

Pour plus d'information

 
L’EMS Contesse entame une nouvelle vie PDF Imprimer Email
SATURDAY, 21 NOVEMBER 2009 10:43
24 Heures 20 novembre 2009

CROY
Les résidents de l’EMS Contesse ont quitté Juriens et Romainmôtier pour le nouveau bâtiment de Croy. Un site lumineux, dont le coût, devisé à 10 millions de francs, devrait être respecté.

«Heureux! Je suis vraiment très heureux d’avoir déménagé à Croy. Je n’attendais que cela. Depuis deux ans que je suis à l’EMS Contesse, j’ai eu quatre compagnons de chambrée et ils sont tous morts», témoigne Raymond Lombardet. «J’ai été un peu déboussolée, les premiers jours. J’apprécie l’intimité qu’offre la chambre individuelle et j’aime pouvoir retrouver les autres dans les lieux communs», complète Simone Carmentrand. L’un et l’autre font partie des résidents de l’EMS Contesse qui ont emménagé à Croy le 9 novembre dernier.

«Le jour du déménagement, tout est allé comme sur des roulettes, commente Claire Perrenoud, directrice des EMS associés aux Etablissements hospitaliers du Nord vaudois (EHNV). J’ai même été très étonnée de voir comment les familles nous ont formidablement aidés à transférer leur parent depuis Juriens ou Romainmôtier.»

L’EMS construit par la Fondation Contesse doit répondre aux besoins d’hébergement de la population âgée du vallon du Nozon à l’horizon 2030. Il dispose de 36 lits «longs séjours» répartis dans 34 chambres. Sa réalisation sur trois niveaux est inscrite au premier programme d’investissement et de modernisation du canton. Au rez se trouvent les espaces communs, l’administration et un lieu de recueillement, dont le vitrail, financé par la paroisse protestante, a été réalisé par un artisan de Bretonnières.

«Soumettre le projet à un concours a été une excellente mesure. Le suivi du chantier assuré par les lauréats et la commission de construction nous ont permis de bien maîtriser les coûts», explique Michel Gaudard, président de la Fondation Contesse. L’EMS sera inauguré le 11 décembre et ses portes seront ouvertes au public le 12 décembre de 10 h à 16 h. 

PIERRE BLANCHARD

 
Vallorbe et le vallon du Nozon entament leur révolution scolaire PDF Imprimer Email
SUNDAY, 25 OCTOBER 2009 07:29
24 Heures 23 octobre 2009

RÉFORMES
L’école connaîtra de profonds changements à la rentrée 2010. La répartition des élèves sera modifiée dans le vallon du Nozon. Cela engendrera la création d’une association intercommunale et la construction d’une annexe au collège de Vallorbe à l’horizon 2011.

La fermeture de classes dans les petits villages, le regroupement des degrés primaires à Vaulion, des enfantines à Romainmôtier et le départ du secondaire (7, 8 et 9e) à Vallorbe ont été une pilule dure à avaler pour le vallon du Nozon. Au lieu de pleurer sur leur sort, les autorités scolaires ont décidé d’empoigner le taureau par les cornes pour mettre en place une structure digne du XXIe siècle.

Lire la suite...
 
Il aurait pu être avocat, il est devenu directeur d’école PDF Imprimer Email
MONDAY, 20 OCTOBER 2008 21:03
24 Heures 9 octobre 2008

VALLORBE
Jean-Philippe Dépraz, directeur de l’établissement scolaire, a pris sa retraite le 30 septembre.

Les contacts humains, les rela­tions avec les élèves, les ensei­gnants, les secrétaires, les pa­rents et les autorités politiques étaient l’aspect de sa profession que Jean-Philippe Dépraz appré­ciait le plus. Parti à la retraite le 30 septembre, le directeur de l’Etablissement scolaire de Val­lorbe, Ballaigues et du vallon du Nozon reconnaît ressentir un pe­tit vide autour de lui. Il n’en déprime pas pour autant. Le jeune retraité entame une nou­velle tranche de vie avec des projets de voyage, du temps à disposition de sa passion pour l’histoire et l’envie de poursuivre son engagement au Musée du fer et du chemin de fer.

Voie «trop sèche»

Après des études en droit et en sciences politiques, il aurait pu envisager une carrière d’avo­cat. Mais il trouvait la voie «trop sèche» au niveau des rapports humains. Assistant ensuite du professeur de l’Université de Lausanne Paul-Louis Pelet, spé­cialiste de l’histoire du fer, Jean­Philippe Dépraz a réalisé une étude sur le passé métallurgique de Vallorbe, la ville de son en­fance. Cela le conduira à devenir un des membres fondateurs et le premier conservateur du Musée du fer.

Pour arrondir ses fins de mois, Jean-Philippe Dépraz effectue des remplacements. Il prend goût à l’enseignement et suit le séminaire pédagogique en 1974. En 1992, il devient directeur du collège de Vallorbe, auquel s’ad­joindront l’école de Ballaigues en 1996 et l’établissement scolaire du vallon du Nozon en 2001. Ce qui fait que le nombre d’élèves pris en charge a passé de 500 à 800 et que pendant la même période l’équipe des maîtres a passé de 50 à 80 personnes.

PI. B.

 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 de 26
Powered by Joomla using a RocketTheme template - © 2008 romainmotier.ch